Pourquoi EBITDA et pas EBE ?

65
Partager :

Explication du ratio d’endettement de l’EBITDA, qui peut être trouvé sous différents noms et différentes façons de le calculer (dette nette par EBITDA, Dette par EBE…).

Dette sur EBITDA — Levier financier (effet de levier) — Ratio boursier Brigade Du Fric

A lire aussi : Comment se calcule la valeur ajoutée ?

Dette/EBITDA, qu’est-ce que c’est ?

Ratio qui mesure la capacité d’une entreprise à rembourser avec l’argent généré par son activité.

Autres noms du ratio dette/EBITDA

  • 🇫🇷 : Levier (oui, nous utilisons le terme anglais en français)
  • 🇫🇷 : Levier financier
  • 🇺🇸 : Dette/EBITDA ou dette envers EBITDA

Qu’est-ce que la dette ?

Simplement : l’argent dû par la société à des banques ou à d’autres organisations ou associés.

Lire également : Découvrez nos 2 astuces pour trouver le numéro d’un service client

Qu’est-ce que l’EBITDA ?

BAIIA  : Bénéfice avant intérêts, impôts, amortissement et amortissement de l’actif.

L’EBITDA est traduit en français comme BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts, amortissement et amortissement de l’actif).

Comme vous pouvez le voir, nous commençons par le bénéfice et ajoutons les intérêts sur les prêts, les impôts, l’amortissement et l’amortissement de l’actif.

Ou dans un langage mathématique :

BAIIA = Bénéfices Intérêts Impôts Amortissement Amortissement actif

EBE : Excédent brut d’exploitation.

EBITDA VS BAIIA VS EBE

L’ EBITDA est la traduction française de BAIIA. Ses calculs et son résultat sont donc les mêmes.

Vous pouvez parfois voir sur certains sites qu’ils remplacent EBITDA par EBE. C’est souvent faux. Le calcul (donc le résultat) de l’excédent brut d’exploitation (EBE) diffère du calcul du BAIIA (BAIIA).

Les calculs EBE sont bien définis dans les normes comptables françaises, mais les calculs de l’EBITDA varient d’un pays à l’autre, de sorte que certaines variations peuvent être observées.

Jusqu’ à la fin de l’article, nous utiliserons l’EBITDA, qui est le plus couramment utilisé dans le monde de l’investissement et surtout à l’échelle internationale. Vous pouvez faire des calculs avec EBE au lieu d’EBITDA.

Si vous êtes un peu perdu, l’important est que nous comprenions ce que ces valeurs représentent (même si elles sont différentes) :

EBITDA & Les EBE mesurent les bénéfices générés par les activités de l’entreprise.

Calculs des ratios

Calcul du ratio dette/EBITDA

Dette D/E = EBITDA Ratio dette/BAIIA = Dette par rapport au BAIIA

Calcul du ratio d’endettement EBE

Voici un calcul du rapport à l’excédent brut d’exploitation remplaçant le BAIIA :

Dette D/E = EBE Ratio dette/Ebe = Dette/EBE

Calcul du ratio de la dette nette/BAIIA

Dette nette D/E = EBITDA Ratio de la dette nette/BAIIA = Dette nette/EBITDA

Ce ratio de la dette nette par rapport au BAIIA est considéré comme un calcul différent.

Définition Dette nette

C’est l’argent que la société doit et moins l’argent disponible. Ex : Si l’entreprise fait faillite, elle pourra payer en partie avec cet argent.

Calcul de la dette nette

Dette nette = Dette bancaire — Encaisse

  • Dette bancaire : Dettes à court terme, à moyen et long terme auprès des banques.
  • Disponibilité : Cash (argent disponible par exemple dans les comptes bancaires et en espèces) et parfois les titres de placement les plus liquides.
  • Titres d’investissement (VMP) : Actions, fonds, trackers, etc. détenus par la société.

Ce n’est qu’un changement au niveau de la dette comptable. On croit que l’argent en disposition de la société permettra le remboursement rapide d’une partie de la dette si nécessaire (ou la faillite), de sorte qu’ils sont déduits de la dette. Vous pouvez obtenir un résultat négatif, ce qui signifie que l’entreprise a plus d’argent que la dette (cela peut être un bon signe, mais cela peut aussi être un signe d’abus de la dette pour certaines entreprises de l’industrie) parce que la dette peut permettre à l’entreprise de se développer et de développer des projets rentables (ou non) sans avoir d’argent disponible.

Calcul du ratio dette/EBITDA : à l’avenir

La compréhension de la comptabilité peut conduire à des ajustements qu’ils jugent nécessaires pour ce ratio tant au niveau de la dette qu’au niveau du BAIIA.

Nous avons constaté, par exemple, que même si EBE n’est pas utilisé à l’échelle internationale, vous pouvez calculer le ratio d’endettement par rapport à l’EBE ou la dette nette à EBE.

Autres solutions possibles : LONG (lorsque l’on considère que l’amortissement et l’amortissement de l’actif font réellement partie des dépenses réelles de l’entreprise)

A quoi sert le ratio dette/EBITDA ?

Définir la « capacité de rembourser de l’entreprise »

Dette/EBITDA mesure la capacité d’une entreprise à rembourser avec de l’argent généré par son activité.

« L’argent généré par son entreprise » c’est quoi ?

Il est spécifié car c’est l’argent que la société génère de son activité principale. Exemple : le marchand de glace vend de la crème glacée. S’il vend des terrains adjacents à son magasin, ce n’est pas l’argent généré par la vente de crème glacée, mais des « ventes exceptionnelles ».

Interpréter le résultat Ratio dette/Ebitda

Le résultat indique combien d’années il faudrait à une entreprise pour rembourser sa dette si l’entreprise restait similaire (donc pas de croissance ou ralentissement de l’activité).

Plus elle est élevée, plus la société devient dangereuse. En général, il est dit qu’un rapport de 4 ou 5 ou plus est dangereux pour l’entreprise.

Bien sûr, il existe des exceptions et des différences importantes d’un secteur à l’autre. Donc c’est à vous de creuser et de comprendre pourquoi une entreprise avec un ratio faible ou élevé.

L’ augmentation de la dette n’est pas nécessairement un mauvais signe. C’est soit un excédent d’endettement, soit une augmentation de la dette en quelques années qui pourrait être mauvaise.

Comparer les entreprises du même secteur

Alors que l’EBITDA peut faciliter la comparaison des entreprises de différents pays et parfois d’industries, le ratio ne le permet pas si facilement.

Chaque industrie a des besoins spécifiques en matière d’endettement et il est dangereux de tirer des conclusions sur les investissements avec ces comparaisons.

D’autre part, la comparaison des entreprises concurrentes avec le même secteur peut rapidement montrer la situation de n’importe quelle entreprise.

Un faible ratio sera toujours préféré, mais ce n’est pas la seule chose à considérer.

Peut-être une société rivale a emprunté pour investir dans un projet de R&D qu’elle serait en mesure de mener à bon escient.

Le ratio utilisé par les banques

Ce ratio, entre autres, est utilisé par les banques pour savoir qu’il s’agit de la santé financière des entreprises et pour calculer les risques qu’elles prennent lorsqu’elles prêtent.

Il faut comprendre que l’intérêt principal de la banque est d’obtenir un remboursement.

Il existe également des accords qui stipulent que si le ratio dépasse 4 ou 5 ou la valeur spécifiée par la banque, le prêt doit être remboursé immédiatement.

Phil Knight, fondateur de Nike, raconte son histoire dans son livre « The Art of Victory ».

Il parle de sa situation avec les banques pour obtenir du crédit.

Inconvénients et limites de ce ratio d’endettement

EBITDA : problèmes, inconvénients et limitations

Le BAIIA est une valeur plus pratique qu’elle ne reflète réellement la capacité d’une entreprise à rembourser ses dettes.

L’ un des principaux commentaires critiques du BAIIA est qu’il ne comprend pas les dépenses en immobilisations (aussi connu sous le nom de « dépenses en capital »).

CAPEX : Toutes les dépenses sur les biens matériels, leur entretien et leurs réparations.

Exemple : une entreprise qui a plusieurs usines : ces usines, au fil du temps, perdront de la valeur. Cette dépréciation n’est pas reflétée dans le BAIIA.

Il convient donc de comprendre que les sociétés possédant des actifs corporels (usines, machines, etc.) ne peuvent pas être évaluées de la même manière qu’une société qui aurait pour principal logiciel de service (valeur incorporelle et légale) et peu d’actifs corporels.

**

Ce que Warren Buffett pense de l’EBITDA

Warren Buffet n’a pas l’EBITDA à cœur. Pour lui, les entreprises sérieuses ne le mentionnent pas dans leur rapport annuel.

Trop utilisé, cela pourrait signifier que l’entreprise essaie de se présenter sous le meilleur jour ou qu’elle cache quelque chose.

Certaines entreprises modifient même ce qui est inclus dans leurs calculs de BAIIA d’une année à l’autre.

« Chaque fois que vous voyez le mot EBITDA, vous devriez le remplacer par l’expression « revenu crap ».

Charlie Munger, le bras droit de Warren Buffett

Alternative à la EBE

Bien, mais comment pouvons-nous calculer l’EBITDA pour notre ratio de levier ?

Le site américain Investopedia, nous offre : Revenu net – CAPEX Amortissement et amortissement de l’actif

Nous pouvons donc calculer notre ratio de cette façon :

Long/ (Résultat net – CAPEX amortissement et dépréciation)

Certains analystes pensent qu’il peut également être trouvé à l’aide des résultats d’exploitation.

Les amortissements et les amortissements de l’actif représentent, selon eux, la charge réelle : un véhicule, surtout s’il est utilisé à 100 %, s’use, et l’amortissement représente cette consommation. Il devra être éventuellement remplacé, donc la société devra dépenser de l’argent (ou emprunter). Pour certains analystes, la suppression de l’amortissement et de l’amortissement de l’actif obscurcit le visage des dépenses de l’entreprise pour faire fonctionner l’entreprise.

Pour certaines entreprises, le D&A est assez important et peut créer une grande différence entre l’EBITDA et le chiffre d’affaires d’exploitation.

Ne permet pas la comparaison dans différentes industries

L’utilisation de ce ratio n’est pas importante pour comparer les entreprises d’une industrie à l’autre.

La structure des entreprises est différente et un secteur peut rendre les besoins d’emprunt différents.

Où puis-je trouver le ratio dette/ebitda ?

Le ratio dette/ebitda peut être trouvé sur la plupart des sites analytiques :

Zonebourse, Morningstar, Yahoo finance, msn argent, Je cherche Alpha, investing.com…

Voici un exemple sous la forme d’un graphique sur Zonebourse :

Fiche récapitulative et concepts clés

Quel est le ratio d’endettement EBITDA ou EBE ?

Dette/EBITDA mesure la capacité d’une entreprise à rembourser avec de l’argent généré par son activité.

Calcul du levier de la dette/Ebitdadette/ebedette

net/EBITDA…

Avantages et ratio dette/EBITDA outils

Cela vous permet de définir la capacité de remboursement, comparer les entreprises du même secteur, il est utilisé par les banques pour les prêts.

Comment interpréter le score du ratio dette/EBITDA ?

Le résultat du ratio représente le nombre d’années requis pour rembourser la dette de l’entreprise si son activité reste similaire (sans croissance). De plus la société devient dangereuse.

Les inconvénients et les limites du ratio de levier de l’EBITDA

Ce ratio présente beaucoup de problèmes. Charlie Munger, bras droit de Warren Buffet remplace l’EBITDA par l’expression « Bullcrap Gains ». Le ratio ne permet pas de comparer les entreprises aux différentes industries

Les informations présentées dans cet article « Ratio de la dette à l’EBITDA ou à l’effet de levier » n’est pas un conseil d’investissement, mais sont là pour l’éducation et le partage de la bourse. Ce sont les conseils d’un professionnel.

Partager :