Qui peut bénéficier du taux de TVA réduit ?

23
Partager :

Si vous envisagez d’effectuer des travaux (agrandissement, adaptation à la perte d’autonomie ou amélioration énergétique), sachez qu’il existe des aides à la rénovation.

Si vous effectuez des travaux d’amélioration de la performance énergétique, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit de 5,5% . Ce tarif est plus avantageux que le tarif appliqué pour les rénovations conventionnelles (10 %).

A lire en complément : Comment se calcule la valeur ajoutée ?

Pour avoir un taux de TVA réduit, le travail doit être effectué par un professionnel, y compris l’achat de matériaux et d’équipements, et le logement concerné doit être achevé pendant plus de deux ans (plus d’informations sur les conditions).

Les travaux admissibles à ce taux réduit concernent : énergie de rénovation et d’amélioration ou travaux liés à des travaux d’efficacité énergétique ou indissociables de ceux-ci . Retrouvez dans cette partie des exemples qui vous permettent de bénéficier d’une TVA de 5,5%.

A lire aussi : Lancer son business en ligne en étant règlementaire

Vous devez envoyer un certificat au professionnel avant de facturer le travail. Cette attestation confirme le respect de l’application de ce taux réduit. Il existe deux modèles d’attestations selon la nature de votre travail. Si le montant est inférieur à 300 euros, vous n’avez pas de certificat à donner au professionnel, mais la facture doit contenir des mentions pour justifier l’application du taux réduit (lire la suite).

Pour préparer au mieux la rénovation énergétique de votre maison, nous vous conseillons de faire un devis à l’avance. En cliquant sur ce lien, profitez de l’opportunité d’obtenir 3 devis gratuits faits par des artisans près de chez vous.

Pour connaître les conditions pour bénéficier du taux réduit de TVA (5,5%) pour vos travaux de rénovation énergétique, les travaux éligibles à ce taux réduit et les étapes à suivre, consultez cet article.

Résumé

Conditions de TVA de 5,5% pour vos travaux énergétiques

Quels sont les travaux éligibles au taux réduit de TVA ?

Réduction de la TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique

TVA pour le travail pour améliorer la performance énergétique

Comment avoir une TVA réduite pour votre travail ?

Conditions d’une TVA de 5,5% pour vos travaux énergétiques

Le taux normal de TVA est de 20%. Pour améliorer votre maison, vous pouvez bénéficier des tarifs réduits suivants :

  • 10 % TVA Taux intermédiaire  : ce tarif s’applique pour les améliorations, les modifications, les raccords ou l’entretien.
  • Taux de TVA réduit de 5,5%  : ce taux s’applique aux travaux d’amélioration énergétique ou de rénovation ou aux travaux liés à l’efficacité énergétique.

Pour bénéficier du taux réduit de 5,5% pour votre travail, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • Votre logement doit être complété pendant plus de 2 ans
  • Les locaux doivent être affectés à un logement (résidence principale ou secondaire). Si vous transformez des locaux utilisés à d’autres fins (professionnels…) en logements, le taux réduit peut également être appliqué
  • Seuls les travaux et les équipements facturés par une entreprise sont assujettis au tarif réduit. Si vous achetez vous-même le matériel ou l’équipement, ils sont soumis au taux standard de 20%
  • Les travaux ne devraient pas augmenter la surface de plancher de la construction existante de plus de 10%
  • Le travail concerné doit être amélioration ou rénovation énergétique

A noter

 : Vous devez également remplir les quatre premières conditions ci-dessous pour être admissible à l’intermédiaire de 10 % dans le cas d’améliorations, de modifications, de raccords ou d’entretien. Pour avoir cette TVA à un taux réduit de 5,5%, vous pouvez être :

  • Propriétaire occupant
  • Bailleur propriétaire
  • Locataire ou occupant gratuitement
  • Syndicat de copropriétaires en charge du travail en copropriété
  • Société civile immobilière (SCI) chargée de la gestion des locaux

Et votre logement doit correspondre à l’un de ces types de logements :

  • Maison individuelle
  • Logement dans un immeuble collectif
  • Autres logements imposés sur la taxe sur le logement (maison mobile, barge convertie si amarré à un point fixe…)
  • Dépendance habituelle d’une habitation même si elle n’est pas adjacente à l’habitation (cave, grenier, garage, loggia…)
  • Création de logements collectifs (chambres d’hôtes, centre de vacances, gîte rural, résidence universitaire, maison de jeunes travailleurs, maison de retraite…)
  • Boîtier de fonction

Quels sont les travaux éligibles au taux réduit de TVA ?

La TVA à un taux réduit de 5,5 % est applicable à deux types de travaux, à savoir les travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique et les travaux liés et indissociables aux travaux d’efficacité énergétique.

Réduction de la TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique

Les travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique sont travailler pour augmenter la performance énergétique de votre maison .

Ces travaux correspondent à des travaux admissibles au crédit d’impôt pour transition énergétique :

  • Installation d’une chaudière à très haute performance énergétique (à l’exclusion de l’huile)
  • Installation d’un appareil de commande de chauffage
  • Isolation thermique des murs opaques (plafond grenier, toiture, murs extérieurs)
  • Isolation thermique des murs vitrés (fenêtres, fenêtres de toit, portes-fenêtres) et portes d’entrée extérieures
  • Installation d’équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (poêles à bois ou à granulés, chaudières à bois, appareils de chauffage ou d’alimentation en eau chaude domestiques alimentés par l’énergie solaire ou hydraulique, pompes à chaleur autres que l’air/air…)

astuce  : Il est possible pour bénéficier de 3 devis gratuits faits par des artisans situés près de votre résidence. Pour les obtenir, cliquez sur le bouton ci-dessous.

3 devis gratuits pour votre travail —

L’installation de panneaux photovoltaïques n’est pas soumise à la TVA à un taux réduit de 5,5%. Vos travaux de rénovation doivent répondre aux critères et aux caractéristiques pour être considéré comme un travail d’amélioration de la performance énergétique. Vous pouvez trouver les explications en fonction du type de votre travail sur cette page.

Important : Contrairement à certains travaux éligibles à la CITE, les travaux admissibles à un taux réduit de 5,5 % ne doivent pas être effectués par des entreprises RGE (Garant reconnu de l’environnement).

TVA pour le travail pour améliorer la performance énergétique

L’œuvre induite est accessoire travaux liés à des travaux éligibles à la TVA de 5,5% (rénovation ou amélioration énergétique). Ce travail auxiliaire doit être essentiel pour bénéficier également de ce taux réduit.

Le travail esthétique n’est pas affecté par ce taux réduit. Par exemple, la peau d’un insert ne rentre pas dans les œuvres induites. Ces travaux seront soumis au taux intermédiaire de 10%.

Exemple : Si vous installez une fenêtre isolante dans votre salle de bain, les travaux de montage en plâtre et peinture bénéficient également d’une TVA à taux réduit de 5,5%.

Toutefois, si l’entreprise effectue des travaux de peinture dans une autre pièce de votre maison sans rapport avec des rénovations énergétiques, ces travaux de peinture complémentaires bénéficient d’un taux intermédiaire de 10% et non de 5,5%.

Les travaux induits doivent être facturés dans un délai maximum de 3 mois à compter de la facturation de l’amélioration de la performance énergétique travail auquel ils sont liés.

Si le travail induit est une condition préalable à des travaux d’amélioration énergétique (forage et, par exemple, pour l’installation d’une pompe à chaleur géothermique), la facturation des travaux d’amélioration énergétique doit être effectuée dans un délai maximum de 3 mois après celui des travaux auxiliaires.

belvédère

 : Si les délais ne sont pas respectés, les travaux sont déclarés indépendants et les travaux induits ne peuvent être soumis au taux réduit de 5,5%.

Comment avoir une TVA réduite pour votre travail ?

Pour bénéficier d’un taux réduit de TVA (5,5%), vous devez transmettre au professionnel impliqué dans vos travaux de rénovation énergétique un certificat Un certificat doit être délivré au professionnel confirmant le respect de l’application de ce taux réduit.

Cette doit être remise avant la facturation. Si plusieurs professionnels interviennent sur votre site, vous devez remettre à chaque fournisseur un original du certificat.

Il existe deux types de certificats de TVA à taux réduits selon la nature de votre travail . Votre travail peut avoir une incidence sur le travail majeur et/ou les éléments du second travail.

Les principaux travaux comprennent :

  • Les fondations
  • Éléments, à l’exclusion des fondations, déterminant la rigidité ou la résistance de la structure
  • Façades (à l’exclusion des ravelles)

Les six éléments du deuxième travail sont les suivants :

  • Planchers qui ne déterminent pas la rigidité ou la résistance de la structure
  • Cadres extérieurs
  • Cloisons intérieures
  • Installations sanitaires et plomberie
  • Installations électriques
  • Le système de réchauffement

Si votre travail affecte le travail majeur ou les six éléments du deuxième travail : vous devez utiliser le Certificat Normal N°1300-SD (télécharger ici)

Si votre travail n’affecte aucune des composantes des travaux majeurs et pas plus de cinq des six éléments du deuxième travail : vous devez utiliser le certificat simplifié N°1301-SD (télécharger ici)

Vous devez conserver une copie des certificats jusqu’au 31 décembre de la 5e année suivant la fin des travaux. De même, vous devez conserver les factures des œuvres. L’administration fiscale peut vous demander ces preuves de taux réduit à 5,5%.

Dans le cas de travaux d’un montant inférieur à 300 euros : Vous n’avez pas d’attestation professionnelle dans cette situation. Toutefois, la facture doit inclure les éléments suivants :

  • Votre nom et adresse du logement concerné par les travaux
  • La nature de la travail
  • La déclaration que le logement a été achevé depuis plus de 2 ans

📚 D’autres articles peuvent vous intéresser  : Si vous cherchez une aide financière pour effectuer des travaux, nous vous recommandons de lire quelques articles :

  • Prime énergétique : profitez d’un chauffage et de l’isolation
  • Ma prime de rénovation : jusqu’à 20.000 euros pour financer certains travaux
  • Aide pour le travail dans une copropriété
  • Aide pour le travail de votre caisse de retraite
  • Anah aide à bien vieillir à la maison
  • Aide au travail en cas d’invalidité
  • Aides pour la sécurisation d’un logement malsain

Crédit photo : © Mike Fouque et Olivier Le Moal/Fotolia

Partager :