Est-ce que les retraites ont droit à l’APL ?

20
Partager :

Il existe plusieurs allocations de logement pour fournir un soutien financier aux personnes à faible revenu. Ils s’adressent également aux retraités pour aider à payer leur loyer ou à couvrir le coût de la vie dans un refuge.

Selon que l’aîné est à la maison ou non, il existe plusieurs aides au logement pour les retraités selon la situation.

A voir aussi : Quels sont les secteurs qui recrutent des seniors ?

Pour les personnes âgées qui séjournent dans une maison, une maison de retraite ou un foyer d’accueil, il est possible, sous réserve de conditions, de bénéficier d’une aide au logement comme la LPA ou la SLA payée par les FAC ou l’ASH, payée par le service ministériel. Ces deux types d’aides peuvent être combinés (en savoir plus sur ces subventions pour les logements retraités).

Les retraités qui peuvent et souhaitent rester chez eux peuvent bénéficier, dans des conditions, de l’aide au logement (APL, ALS, ALF) comme toutes les autres catégories de la population. Cependant, ces trois allocations ne seront pas cumulatif entre eux (plus d’information sur les allocations de logement pour les aînés à la maison).

Lire également : Qui est exonéré de la CSG en 2019 ?

Avez-vous des questions plus précises sur l’aide au logement pour les retraités ? Vous pouvez consulter notre FAQ à la fin de cet article.

Pour en savoir plus sur les aides au logement destinées aux aînés et aux retraités, lisez cet article. Nous vous fournissons des détails sur les appareils pour les retraités en institution ou vivant à domicile.

Résumé

Quelle aide au logement pour les retraités vivant en institution ?

Allocation de logement pour les personnes âgées non à domicile

L’ ASH : une aide au logement dans une maison de soins infirmiers ou chez l’habitant

Quelles allocations de logement pour les retraités vivant à la maison ?

Aide à la retraite en matière de logement : Réponses à vos questions

Quelle aide au logement pour les retraités vivant en institution ?

Les pensionnés qui ne sont plus en mesure de résider à domicile et qui sont logés dans un logement ou un foyer d’accueil approuvé peuvent bénéficier, sous conditions, de l’APL ou de la SLA. Dans certains cas, ils peuvent combiner l’aide au logement avec l’ASH versée par le Ministère.

Allocation de logements pour les personnes âgées qui ne vivent pas à la maison

L’ Aide Personnalisée au Logement (APL) est une aide des FAC versée aux jeunes, aux familles et aux aînés. Elle est subordonnée, entre autres, à des conditions de ressources.

Pour les retraités admissibles, la LPA est versée chaque mois directement sur leur compte bancaire ou à l’hôte de l’institution, à votre choix.

Qui peut recevoir de l’aide au logement pour personnes âgées ?

L’ APL EHPAD est destiné aux retraités dont les revenus modestes ne dépassent pas les plafonds du CAF. Pour en bénéficier , il faut résider dans un établissement soumis à un accord signé avec l’État (représenté par le préfet). Il est nécessaire de se renseigner directement auprès de l’établissement.

De plus, l’APL peut également être versée aux retraités qui restent avec des aidants familiaux.

Enfin, l’aide au logement de la CAF est versée sans conditions d’âge et ne s’adresse qu’aux personnes de nationalité française ou titulaires d’un permis de séjour en cours de validité. Certains retraités résidant dans des refuges qui ne sont pas admissibles à la LPA peuvent bénéficier de la SLA (voir plus d’information sur la SLA dans l’EHPAD ici).

Quel montant ?

Il n’y a pas de montant unique pour l’APL versée aux retraités. La CAF effectue le calcul en fonction des ressources du demandeur, de l’emplacement de l’EHPAD et du montant du loyer.

Estimez votre aide au logement si vous résidez dans EHPAD ou dans une famille accueillante

Avec quelle (s) aide (s) peut-elle être combinée ?

L’ allocation de logement pour les retraités ne peut pas être combinée avec les autres subventions au logement des FAC, soit la SLA et l’ALF. D’autre part, il peut être combiné avec ASH (voir ci-dessous), APA ou ASPA.

Pour bénéficier de la LPA dans l’EHPAD, vous devez présenter une demande auprès des FAC ou de l’ASM.

L’APL dans EHPAD

L’ ASH : une aide au logement dans une maison de soins infirmiers ou chez l’habitant

L’aide sociale au logement (ASH) est une aide financière ministérielle gérée par la CCAS. Il s’adresse aux retraités dont les ressources sont très limitées.

Contrairement à la LPA, cette aide n’est pas versée mensuellement au bénéficiaire, mais directement à l’EHPAD pour couvrir le coût du logement du bénéficiaire.

Veuillez noter que l’ASH est une aide qui peut être récupérée par les services ministériels au décès du bénéficiaire dans la mesure du possible.

Qui peut percevoir l’ASH ?

L’ ASH est versée sur la base des ressources, de l’âge et de la nationalité aux retraités résidant dans l’EHPAD ou qui sont logés dans une famille accueillante. En ce qui concerne le refuge (EHPAD ou autres), il doit être autorisé à bénéficier d’une assistance sociale.

Quel montant ?

L’ASH couvre une partie des frais d’hébergement des retraités. Ainsi, il ne correspond pas à un montant spécifique payé chaque mois, mais à un solde qui ne peut pas être couvert par le revenu du bénéficiaire.

Avec quelle (s) aide (s) peut-elle être combinée ?

Les ASH peuvent être combinés aux subventions de logement des FAC (APL, SLA et ALF) et à l’APP. ASH est une aide ministérielle gérée par la CCAS. Vous devez donc communiquer directement avec la CCAS ou votre mairie pour en faire la demande.

En savoir plus sur ASH

Quelles allocations de logement pour les retraités vivant à la maison ?

Les FAC offrent trois types d’aide au logement pour les jeunes et les personnes âgées. Il s’agit des allocations suivantes :

  • LPA : il s’agit de l’aide la plus courante versée aux retraités. L’aide au logement personnalisée s’adresse aux personnes âgées locataires ou propriétaires d’un logement conventionnel ainsi qu’aux personnes âgées qui ont contracté un prêt contractuel pour acheter leur résidence principale.
  • ALF : L’allocation de logement familial est destinée aux retraités qui ne peuvent pas bénéficier de la LPA, ainsi qu’aux personnes à charge dont le parent est âgé d’au moins 65 ans et dont les ressources sont inférieures au plafond de l’ASPA.
  • SLA : L’allocation de logement social est versée à certains retraités locataires, propriétaires ou maisons de soins infirmiers qui ne peuvent pas bénéficier de la LPA ou de l’ALF.

Ces aides au logement retraités diffèrent non pas en fonction de leur montant ou de leur méthode de calcul, mais en fonction de leurs conditions d’attribution.

Dans de plus, les critères étudiés pour l’admissibilité à ces subventions pour les logements retraités sont presque identiques. En effet, pour savoir si vous pouvez bénéficier de la LPA, de la SLA ou de la FSA, les FAC étudieront :

  • Vos ressources
  • Les caractéristiques de votre maison (décence, normes de sécurité, surface)
  • Votre situation familiale (composition du ménage, etc.)

Quels montants ?

Toutes les allocations de logement des FAC sont versées au début de chaque mois à leurs bénéficiaires. Les montants varient en fonction de la situation de chaque retraité.

Vous pouvez faire une simulation gratuite de vos droits à l’aide au logement

Avec quelle aide peuvent-ils être combinés ?

Il est impossible de combiner ces trois aides les unes avec les autres. Une fois qu’un pensionné est bénéficiaire d’un de ces trois aides des FAC, il ne peut recevoir ni l’un ni l’autre des deux autres.

D’ autre part, chacune de ces trois aides CAF peut être combinée avec ASH, APA ou ASPA.

Pour bénéficier de la LPA, de la SLA ou de la FSA, vous devrez présenter une demande à vos FAC.

Aide à la retraite en matière de logement : Réponses à vos questions

Pour approfondir vos recherches sur les aides au logement pour les retraités et les aînés, voici quelques renseignements supplémentaires.

Non Y a-t-il un âge maximum pour bénéficier de l’APL ? , il n’y a ni minimum ni limite d’âge pour être bénéficiaire de l’APL. Les bourses de logement étudiant sont étudiées de la même manière que pour les aînés.

Oui Pouvons-nous combiner plusieurs aides au logement lorsque vous êtes à la retraite ? , en tant que pensionné, vous pouvez combiner l’un des logements des FAC subventions (APL, ALS, ALF) avec l’aide sociale pour le logement.

Oui Un retraité vivant dans l’EHPAD peut-il garder son ancienne maison tout en bénéficiant d’une aide au logement ? , si vous résidez dans une maison de retraite et que vous avez décidé de conserver votre ancienne maison, vous pourriez être admissible aux aides au logement tant que cet ancien logement n’est plus considéré comme votre résidence principale.

Oui Je suis étranger et retraité, puis-je bénéficier d’une aide au logement ? , vous pouvez bénéficier de l’aide au logement CAF ou ASH en tant qu’étranger si vous disposez d’un permis de séjour valide, si vous vivez en France de manière stable et régulière et si vous remplissez les conditions d’éligibilité.

Oui. Est-ce qu’une EHPAD non approuvée permet l’aide au logement ? Dans ce cas, vous ne pouvez pas demander à la LPA (uniquement pour l’hébergement avec accord).

De l’autre , vous pouvez bénéficier de la SLA payée par les FAC sous conditions.

Si vous recevez déjà de l’aide au logement des FAC et que vous restez à la maison un parent âgé de 65 ans ou plus, le parent peut alors être considéré comme votre personne à charge J’accueille une personne âgée, puis-je recevoir une aide au logement ? . Le montant de votre allocation des FAC peut ensuite être réexaminé en tenant compte de la situation de cette personne retraitée.

Par ailleurs, si vous n’êtes pas déjà bénéficiaire de la LPA ou du SLA, vous pourriez être admissible au paiement de la FTA si le parent à votre domicile est âgé de plus de 65 ans (ou 60 ans, si le parent n’est pas apte à travailler, s’il est un ancien déporté ou ancien combattant) et a moins de ressources pour les plafonds ASPA.

Crédit photo : © StockUnlimited

4 / 5 ( 2 votes )

Partager :