Comment ouvrir un compte en Suisse sans être résident ?

111
Partager :

Connue pour sa stabilité politique et économique, la Suisse est un pays qui offre un système bancaire favorable à tous. De ce fait, l’ouverture d’un compte bancaire dans ce pays n’est pas seulement réservée aux résidents. Elle concerne également les non-résidents. Ces derniers jouissent particulièrement d’une meilleure qualité des services bancaires et d’autres opportunités d’investissement de leurs capitaux. Cependant, loin d’être un parcours de combattant, la création d’un compte en Suisse pour un non-résident doit suivre plusieurs étapes.

Réunir les pièces nécessaires

Même si l’ouverture d’un compte bancaire parait peu protocolaire en Suisse, elle nécessite pourtant quelques documents à fournir.

A voir aussi : Quelle est la meilleure banque en ligne du moment ?

Une pièce d’identité

Il faut premièrement une pièce d’identité. Comme son nom l’indique, ce document doit porter toutes les informations sur la base desquelles votre future banque pourra vous identifier. Il peut alors s’agir d’une carte d’identité nationale, d’un passeport ou un permis. Pour les non-résidents, le passeport et le permis sont recommandés. Vous devez alors veiller à ce que ces pièces soient valides et ne présentent aucune marque de falsification.

Une attestation de résidence

En dehors de la pièce d’identité, vous auriez besoin d’un justificatif du statut de résidence. Demandé lors du renouvellement de carte consulaire ou d’autres formalités administratives, ce document au porteur justifie votre domicile actuel. Vous pourrez l’avoir à l’Office cantonal de la population et des migrations si vous habitez Genève par exemple. Par ailleurs, un permis de résidence, un permis de travail ou un visa peut servir de justificatif de votre statut de résidence.

Lire également : Quel est le meilleur endroit pour placer de l'argent ?

La procédure de Due Diligence

La procédure de Due Diligence s’effectue seulement avec les non-résidents qui souhaiteraient ouvrir leur compte à distance. La plupart d’entre eux séjournent dans d’autres pays notamment la Chine, la France, la Belgique et l’Espagne. Où qu’ils soient, cette procédure consiste pour la banque à faire certaines vérifications auprès du nouveau client. Une fois la procédure réussie, le compte est ouvert et les transactions peuvent aisément s’effectuer. Cependant, il est important de préciser qu’un non-résident doit remplir certaines conditions avant l’ouverture officielle de son compte bancaire en Suisse.

Les conditions à remplir

En plus des documents que vous allez fournir, vous devez nécessairement respecter certaines conditions non négociables. Parmi les plus en vogue, il y a la possession d’une autorisation d’établissement C ou d’une autorisation de séjour B. En effet, l’autorisation de séjour B s’adresse aux ressortissants de l’UE ayant obtenu un emploi et souhaitant habiter en Suisse. Quant à l’autorisation d’établissement C, elle est délivrée aux ressortissants de l’UE ayant un emploi et résidant en Suisse.

Toutefois, dans le cadre de l’ouverture de compte par une personne non résidente, certaines banques suisses se fondent sur certains critères notamment l’image, le profil et la nationalité. Cela suppose que les étrangers ayant un statut élevé auront de la facilité à créer leur compte dans une banque suisse.

Les différentes procédures

La procédure d’ouverture de compte en suisse notamment pour les non-résidents varie en fonction du besoin de ces derniers.

Procédure pour une ouverture à distance

Si vous êtes étranger non résident en Suisse et que vous souhaitez ouvrir votre compte bancaire à distance, vous pouvez choisir l’une des méthodes suivantes :

  • Envoyer les pièces par poste ;
  • Envoyer les pièces par mail ;
  • Se faire représenter : seulement quelques banques l’acceptent.

Procédure pour une ouverture présentielle

Si vous êtes non-résident en Suisse et que vous y vivez actuellement, il vous suffira de vous rendre dans une banque de votre choix muni de vos documents pour ouvrir votre compte.

En effet, le choix de la banque se fait selon vos besoins. Si vous envisagez de créer un compte courant par exemple, les banques cantonales seront un meilleur choix. Cependant, pour un compte individualisé, nous vous conseillons la Banque Nationale UBS.

Il est alors possible d’ouvrir un compte en Suisse sans être résident. Pour y parvenir, il vous reviendra de réunir vos pièces et de remplir certaines conditions inhérentes. Quoi qu’il en soit, sachez qu’après l’ouverture, vous devez nécessairement faire un dépôt initial d’une valeur comprise entre 10 000 euros et 1 000 000 euros.

Partager :