Regardez bien les conditions de votre assurance habitation avant de colocater !

29
Partager :

Les nombreuses règles de vie et obligations législatives existent pour faciliter la vie en société. Quand vous devez vivre encore plus près des autres comme dans le cas d’une colocation, les règles deviennent encore plus importantes. Parmi elles figurent les obligations étatiques comme celles des assurances. En tant qu’individu, vous devez être sûr que vous bénéficiez de certaines garanties avant de penser à colocater. Cette disposition vous fait bénéficier de certains avantages et vous épargne bien d’ennuis sérieux.

Vérifiez votre couverture de responsabilité civile

Une colocation porte plus ou moins les mêmes conditions qu’une location ordinaire. Au début de la colocation, le propriétaire doit recevoir de la part de l’ensemble des occupants de son appartement une attestation d’assurance. Sans cette attestation, il est libre de résilier tous les contrats ou de souscrire une assurance au nom de tous. Dans ce dernier cas, il augmenterait le loyer.

A lire également : Assurance habitation comparatif : tout savoir sur les offres !

L’attestation d’assurance demandée ne doit pas obligatoirement être au nom de tous. L’assurance contre les risques locatifs d’un seul colocataire suffirait. Autrement dit, la menace de résiliation disparaît si l’un des colocataires est assuré. Cependant, l’idéal serait que ce soit vous qui ayez cette garantie.

Ne vous dites pas que vous êtes perdant à cause de la prime à supporter, car vous gagnez bien plus. En effet, votre assurance habitation personnelle joue deux rôles. Le premier est que sa seule existence qui vous sauve vous et les autres colocataires de la résiliation du contrat de bail. Le second, bien plus personnel et plus important, est la responsabilité civile dont vous jouissez.

A lire en complément : Comment savoir si une personne décédée avait une assurance vie ?

Avant de colocater, vous devez impérativement relire toutes les conditions mentionnées dans votre contrat d’assurance concernant la responsabilité civile. Lorsqu’un sinistre surviendra, chaque locataire supportera une part proportionnellement à sa part du loyer. Si vous devez par exemple supporter tous ensemble la charge d’une franchise, vous n’aurez pas à vous en faire. Votre couverture de la responsabilité s’en chargera si les conditions du contrat d’assurance sont respectées.

Contrôlez les clauses en cas d’incident

Quand vous vivez dans une maison, vous ne pouvez pas tout prévoir. Du jour au lendemain, beaucoup de choses néfastes peuvent se produire. C’est bien pour cette raison que les assurances existent et offrent leurs services à divers niveaux. Dans une colocation, les options d’une assurance sont particulières. Vous pourriez être amené à souscrire des options de base chez une compagnie d’assurance.

Généralement, ces options obligatoires offrent des garanties qui couvrent uniquement des dommages de faibles valeurs. Par ailleurs, si votre contrat de colocation subsiste grâce à l’assurance d’une tierce personne, vous prenez de grands risques. En effet, les garanties d’assurance colocation basique ou d’une tierce personne ne vous protègent pas quand survient un incident.

Avec un incident de grande taille, tous les colocataires doivent déménager le temps que les dégâts soient réparés. Selon le contrat d’assurance de colocation, la compagnie pourrait prendre en charge certaines réparations. Dans ces circonstances, votre hébergement et votre subsistance durant le temps des réparations, n’engagent que vous.

En revanche, si vous bénéficiez d’une assurance habitation avec des garanties en cas de sinistre, vous êtes sauvé. Vous devez donc prêter une attention particulière aux clauses portant sur les incidents dans votre contrat. Avec une couverture, vous aurez droit à un logement confortable et de la nourriture aussi longtemps qu’il le faudra. Par ailleurs, si vous êtes impliqué dans l’incident, l’assurance prendra votre défense et assumera toutes les dépenses vous concernant.

Avoir de l’assurance sur la couverture de vos biens

Beaucoup de rumeurs soutiennent qu’une assurance propriétaire offre des avantages aux locataires. Vous devez savoir que cette rumeur ne dit pas les vérités complètes et manque cruellement d’informations. En effet, il existe bien une assurance habitation spéciale pour les propriétaires. Les locataires, quelle que soit leur condition, peuvent y être inscrits si le propriétaire le veut.

Si tel est le cas, ce dernier ne manquera pas de le faire savoir à tous et cela entraîne évidemment des frais additifs au loyer. En cas de vol des biens, l’assurance du propriétaire ne couvre que ses biens et ceux des locataires, dont les noms sont pris en compte. Ceux-ci obtiennent donc une indemnisation qui couvre le rachat à neuf de tous les biens volés.

Cependant, cette proposition n’est pas obligatoire et la plupart des propriétaires n’en veulent pas. Pour des raisons de sécurité personnelle, il est préférable pour vous d’avoir cette couverture des biens dans votre assurance habitation avant de colocater.

Partager :