Loyer impayé : savoir bien choisir sa garantie

43
Partager :

Lorsqu’on est propriétaire, un seul loyer impayé représente un véritable problème. C’est beaucoup plus complexe lorsque les loyers servent à rembourser un crédit bancaire. Pour éviter les différentes situations dues aux impayés, il est recommandé de souscrire à une garantie loyers impayés. Cette assurance vous sera également utile en cas de litiges.

Les points clés d’une garantie loyers impayés

Pour choisir une assurance loyers impayés, il faut tenir compte de plusieurs paramètres (particulièrement les garanties).

A lire aussi : Quelles sont les meilleures SCPI de rendement ?

Garantie des dégradations immobilières

Cette garantie vous permet de réparer rapidement des dommages subis par votre logement. Ces dommages doivent être constatés pendant ou après la sortie d’un locataire. C’est ce dernier qui est normalement en charge de la réparation. Mais, en cas de conflit, la garantie dégradations immobilières pourrait être très avantageuse.

Garantie défense recours

Les litiges entre les propriétaires et les locataires ne sont pas ce qu’il y a de rare au monde. Ces litiges engendrent souvent des frais lorsqu’on fait recours à la justice ou à d’autres structures étatiques. Pour en assurer sereinement les frais et bénéficier d’un accompagnement, il est bien d’opter pour une garantie défense recours. Vous aurez le nécessaire pour solder les frais d’huissier, de justice ou même de recouvrement.

A lire aussi : Les pièges à éviter avec la garantie loyer impayé

Délai d’indemnisation

Le délai d’indemnisation est un facteur clé. Si ce délai est trop long, le propriétaire rencontrera très vite des difficultés. En effet, une indemnisation peut prendre jusqu’à quatre mois. Pendant ce temps, le logement reste fermé, ce qui constitue un manque à gagner pour le propriétaire. L’indemnisation n’étant pas toujours à la hauteur des espérances, le propriétaire est encore perdant. On vous recommande donc les compagnies qui mettent en place des stratégies pour un délai d’indemnisation réduit.

Prise en charge loyers impayés

Ici, il faut considérer principalement deux points que sont : le plafond de loyer assurable et le plafond d’indemnisation. Le plafond de loyer assurable est le loyer/mois que peut assurer la compagnie. Généralement, ce montant varie entre 2 000 €/mois et 2 500 €/mois. Le plafond d’indemnisation est quant à lui la somme maximale que peut verser une assurance en cas de loyers impayés. Cela pourrait être trois mois de loyer, douze mois de loyer, un montant fixe, etc. Faites l’effort d’avoir un plafond de plus ou égal à trois mois de loyers.

Garantie départ prématuré du locataire

Un locataire peut libérer un logement à n’importe quel moment. Celui-ci pourrait s’en aller sans respecter le délai de préavis. En cas de décès, il s’agit aussi d’un départ prématuré. Dans ces cas, la garantie départ prématuré permet de percevoir les loyers de la part de l’assurance en attendant de trouver un nouveau locataire. Mais, un délai est fixé lors du contrat.

Durée des garanties

Un contrat d’assurance loyer impayé s’étend sur plus de 12 mois. On vous conseille d’opter pour de longue durée, souvent au-delà de trois ans. En effet, certaines procédures d’indemnisation prennent vraiment du temps. Vous vous retrouverez dans une situation compliquée si votre contrat venait à terme alors que la procédure n’est pas encore achevée.

Franchise

Comme vous vous en doutez, l’assurance ne prend toujours pas entièrement les dépenses. Elle assure généralement une partie. Le reste à charge du propriétaire est appelé franchise. On l’estime en termes de pourcentage ou en fonction d’un montant fixe. Il serait avantageux que le pourcentage ou le montant soit vraiment bas.

Délai de carence

Lorsque vous souscrivez à une garantie loyer impayé, vous n’êtes pas automatiquement couvert. Il y a un temps entre le nombre de cotisations que vous deviez solder et l’entrée en vigueur des garanties. On parle de délai de carence. Ainsi, pendant quelques mois, vous serez le seul responsable de votre logement.

La meilleure assurance loyer impayée

Le choix de l’assurance loyer impayé revient à chaque propriétaire. En fonction de vos besoins, vous serez amené à souscrire à une offre particulière. Par exemple, si vous choisissez scrupuleusement vos locataires, la garantie dégradation immobilière ne sera pas toujours importante. N’omettez surtout pas de tenir compte de votre budget. Optez pour un contrat avec le maximum d’avantages à un tarif raisonnable. Les mensualités doivent être proportionnelles à vos garanties.

Partager :