Qui est le représentant légal d’une SASU ?

63
Partager :

Tout créateur d’entreprise doit remplir certaines formalités pendant la création de son SASU.

Rappel de la Constitution de la SASU

Une SASU, comme son nom l’indique, se compose d’un seul partenaire qui peut être une personne physique ou morale, et qui est décideur dans l’entreprise.

A lire en complément : Comment trouver le temps unitaire ?

Les Capitaux propres d’une société par les actions simplifiée d’une personne sont également définis par un partenaire — ce dernier peut effectuer des primes en espèces ou en nature.

Dans une société anonyme simplifiée, le seul associé décide librement, dans le statut, des règles régissant l’organisation de la SASU. Le premier président de la société doit être désigné dans la charte de la société en tant que représentant légal de SASU — il peut être une personne physique ou morale.

A lire également : Comment réussir son petit commerce ?

La SASU a plusieurs avantages, y compris sa simplicité de création et de gestion. En outre, la responsabilité du partenaire unique est limitée aux contributions et il est la seule structure d’une personne dans laquelle le gestionnaire est membre du système général de sécurité sociale.

Le seul inconvénient : des frais doivent être prévus pour la création de la SASU.

SAS vs SASU

Une SASU, par opposition à une société par actions simplifiée (SAS), a un contributeur. Créée en 1994, la SAS se distingue par sa grande flexibilité opérationnelle pour ses partenaires — les articles qu’il y a afin d’assurer une bonne gestion de l’entreprise.

La SAS, en particulier, est une forme sociale qui s’adapte à chaque type de créateur — avec ses nombreux contributeurs et la possibilité de prendre des mesures préférentielles : le lien de certaines actions de droits sociaux aux droits de vote préférentiels (double vote, veto…).

Dossier à compléter pour créer une SASU

Pour ouvrir une entreprise, vous devrez fournir un dossier complet. Voici les formalités nécessaires pour ouvrir une SASU :

  • Rédaction du statut de la SASU
  • Effectuer les procédures relatives aux contributions en espèces et en nature
  • Finaliser la rédaction d’un statut et nommer un président de la SASU
  • Publier un avis d’inclusion de la SASU dans le journal des annonces légales
  • Faire un fichier d’enregistrement dans le centre de formalités des entreprises.

Statut de la SASU et nomination du Président

La création d’une SASU nécessite la rédaction du statut de la société. Cela fait partie des formalités à accomplir pour pouvoir enregistrer l’entreprise. Le Statut de la SASU règlementera son fonctionnement.

Une autre formalité obligatoire est la nomination d’un président de la SASU. Il peut être directement désigné dans la charte de la société, ou dans un acte distinct par décision du partenaire unique.

Informer les tiers sur la constitution de la SASU

Après l’élaboration et la signature du statut, d’autres formalités sont à prévoir et en particulier la publication d’un avis sur l’inclusion de la SASU dans le journal des annonces légales. Cette annonce légale doit avoir lieu dans un journal autorisé à publier des avis juridiques dans le lieu où se trouve le siège social de l’entreprise.

Les mentions légales doivent inclure certaines informations sur la société formée, et en particulier :

• Sa forme

• Nature de l’acte

• Sa dénomination

• Son l’acronyme

• Son nom commercial

• Son Adresse/siège social

• Le capital de l’entreprise

• Les informations personnelles sur le partenaire

• Les renseignements personnels du président

Partager :