Inconvénients du compte XTB

1193
Partager :

En France depuis quelques années déjà, le courtier en ligne international XTB déjoue les pronostics. Plusieurs instruments de trading, des tarifs agréables, une licence solide et une sécurité infaillible sont les atouts de ce broker. Cependant, autant d’avantages dissimulent également de nombreuses faiblesses. Découvrez les inconvénients d’ouvrir un compte XTB.

Les frais de connexion sur les marchés financiers

Bien que les frais de trading soient raisonnables sur le broker en ligne XTB, il existe également les frais de connexion. Ce petit surplus de trop décourage parfois les investisseurs et s’applique uniquement aux marchés européens et nord-américains. À titre d’illustration, XTB prélève mensuellement 5 euros sur la valeur de vos titres Nyse. Le courtier prélève aussi 1,5 € sur les titres italiens et 8 € sur les titres espagnols. Des tarifs exorbitants comparativement aux brokers actions concurrents, ce qui pénalise probablement les “petits” ordres.

A lire en complément : Avantages des CFD : la flexibilité du trading

Le maintien des frais d’inactivité et l’absence de PEA

Une autre faiblesse de trader sur XTB est que vous serez facturé si votre compte est inutilisé. Un bémol qui a été maintenu malgré les ajournements tarifaires successifs et les commentaires négatifs des clients. XTB prélève ainsi 10 euros chaque mois à partir du douzième mois d’inactivité. Toutefois, cette faiblesse reste contournable, si vous vous connectez régulièrement à votre compte. Précisons que vous n’avez pas besoin d’acquérir ou de vendre des instruments.

De plus, pour conserver vos actions, impossible de le faire sur un PEA. Cette absence de PEA est une vraie faiblesse, car le PEA est très sollicité par les Français. La raison est qu’il offre des avantages fiscaux importants. Seuls les compte-titres sont disponibles.

A lire aussi : Maîtrisez l'utilisation efficace des différents types d'ordres de bourse

Le scalping est impossible

En se référant aux Conditions Générales d’Utilisation de la plateforme XTB, les investisseurs ne peuvent pas faire du scalping. Si vous vous entêtez, vous risquez de voir votre compte suspendu ou alors vos placements fermés. Un inconvénient majeur lorsque vous échangez des paires Forex majeures, le CFD Or et des indices comme le DAX40 et le NAS100 !

L’absence de fonds d’investissement et OPCVM

Un autre regret sur la plateforme XTB est l’absence des fonds, des obligations et même OPCVM. Pour les traders adeptes d’investissements à risque réduit, ce n’est pas une bonne nouvelle. À la place, vous avez les ETF, qui sont des fonds cotés en Bourse et qui ont les mêmes performances d’un indice ou d’un secteur.

La maîtrise limitée du risque sur le Forex et les CFD

Sur la plateforme de trading XTB, vous n’avez pas la possibilité de faire varier le levier sur vos CFD avant chaque position. Une mesure très contraignante, étant donné que vous ne pouvez pas limiter votre risque. Cela s’applique sur les paires de devises les plus instables (USD/JPY, GBP/JPY).

Une commission de conversion

Sur le marché du Forex, les frais de commission sont de 0,50% lorsque vous échangez des instruments en EUR avec votre solde en USD (ou alors inversement). Une commission élevée que vous pouvez contourner en demandant l’inscription sur des sous-comptes en devises.

Pour finir, il est impossible d’avoir un carnet d’ordres sur XTB. Plus précisément, vous n’avez aucun accès au carnet d’ordres Euronext Paris/ Bruxelles. Un carnet d’ordres XTB qui reflète uniquement les prises de position des investisseurs du courtier.

Partager :