Comment bien trader la vix ?

999
Partager :

La volatilité est un couteau à double tranchant pour les investisseurs sur les marchés boursiers. Pour certains, elle représente une opportunité de gains alors que pour d’autres, elle constitue une source de perte. Le VIX est l’un des indices de volatilité les plus populaires pouvant chambouler les prédictions des traders surtout en période de panique financière. Découvrez alors à travers cet article comment bien trader le VIX.

Comprendre le fonctionnement de l’indice VIX

Le VIX permet de mesurer la volatilité des marchés, principalement les options du Chicago Board Options ou CBOE sur l’indice S&P 500. Si celui-ci est appelé indice de la peur, c’est parce qu’il permet de mesurer le niveau de peur et/ou de confiance des investisseurs sur le marché.

A voir aussi : 7 astuces pour choisir une bonne plateforme de cryptomonnaie 

La volatilité en trading est l’indicateur du comportement (hausse ou baisse) des cours des marchés. Elle permet de mesurer ou de prévoir les fluctuations pouvant toucher ou affecter les marchés financiers. Le VIX est donc un indice permettant d’évaluer les rendements des marchés financiers. Son calcul est effectué à partir des prix des options sur l’indice S&P 500.

Il existe donc une corrélation entre le VIX et les marchés boursiers. Lorsqu’il a une valeur en hausse, cela suppose dans la plupart des cas que l’indice S&P 500 est en baisse. Cela peut alors créer un sentiment de peur cher les investisseurs et annoncer des pertes.

A voir aussi : Investir en bourse : Les indicateurs économiques essentiels à prendre en compte

À l’inverse, si le VIX est en baisse, il est fort probable que le S&P 500 soit en hausse. Dans ce cas, le sentiment des investisseurs est positif (confiance) puisqu’ils pourraient réaliser des gains.

Toutefois, la volatilité n’indique pas nécessairement une baisse du marché boursier. Elle peut connaître une baisse et demeurer assez faible. Par contre, des événements mondiaux tels qu’une crise économique ou une guerre peuvent accroître significativement la volatilité du marché.

Savoir analyser les tendances à la hausse et à la baisse de l’indice VIX

Pour analyser l’indice de la peur, vous devez tenir compte de deux éléments principaux : l’unité de temps et l’indicateur de tendance. Vous avez le choix entre l’unité de temps H4, D1, W1 ou MN. Le principe de l’unité de temps est tel que plus elle est grande, plus la tendance identifiée est pertinente. Faites preuve de prudence en évitant d’utiliser une unité de temps trop éloignée de celle sur laquelle vous désirez trader.

En ce qui concerne l’indicateur de tendance, la moyenne mobile à 100 ou à 200 périodes est fiable. Voilà pourquoi elle est utilisée par de nombreux traders VIX. Elle permet d’identifier de visu et de façon rapide la tendance qui peut être haussière ou baissière.

La tendance haussière signifie que l’évolution des prix est supérieure à la moyenne mobile et orientée à la hausse. En revanche, la tendance baissière indique que les prix sont inférieurs à la moyenne mobile et évoluent négativement.

Déterminer le meilleur moment pour bien trader le VIX

trader la vix

Attendez les moments de très haute volatilité pour trader le VIX. C’est à cette période-là que les investisseurs ressentent de très fortes émotions (peur et stress). Si vous aimez prendre des risques, faites-le pendant que la peur est présente sur le marché, car le trading de l’indice VIX augmente.

Utilisez donc l’effet de levier pour prendre des profits conséquents aussi bien sur les positions longues que sur les positions courtes.

Partager :