Déclaration lmnp et son importance pour les investisseurs

107
Partager :

Dans le cadre de la location en meublé non professionnel, le logement doit intégrer certains équipements comme la literie, les accessoires de cuisine, les meubles, etc. Ceci afin de permettre au locataire d’avoir accès à tous ce dont il aura besoin sans avoir à contribuer à l’ameublement. Le bien immobilier en question peut être intégré à une résidence de services. Dans ce cas, l’investisseur doit confier la gestion du bien à un gestionnaire personnalisé. 

Qui sont concernés par le statut LMNP ?

Tous les contribuables peuvent prétendre au statut LMNP, à condition que les recettes annuelles brutes de la location ne soient pas supérieures à 23 000 € TTC et aux revenus du foyer fiscal. Ce placement immobilier peut ainsi s’adresser à tous les investisseurs souhaitant développer leur patrimoine et optimiser leur fiscalité.

A lire aussi : Assurez votre vélo contre tous les risques !

En ce qui concerne les résidences éligibles au statut LMNP, nous pouvons citer entre autres :

  • La résidence de tourisme
  • La résidence étudiante
  • La résidence senior
  • Les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes
  • La résidence d’affaires

Les avantages générés par le statut LMNP

Comparé aux autres types de placement, le régime LMNP affiche des prix abordables. Généralement, le tarif d’acquisition de ce type de biens est assez faible, soit à partir de 50 000 €. En outre, vous pouvez percevoir une rente locative garantie par le bail commercial. Vous n’avez pas donc à courir souvent après le locataire pour demander le loyer. Ce type d’investissement vous permet d’obtenir un rendement annuel pouvant aller jusqu’à 6,5 %. Cela dépend de la localisation du bien et du secteur d’activité. 

A découvrir également : Qu'est-ce qu'une citation et une évaluation ?

Comme le bien sera entièrement géré par le gestionnaire de la résidence, le propriétaire n’aura pas à s’en occuper. Le statut LMNP permet aussi d’amortir ses loyers grâce à la réduction de la fiscalité pouvant aller de 60 à 70 % par an. L’achat dans le cadre du régime LMNP n’est pas concerné par la TVA. Autrement dit, vous pouvez acheter votre bien immobilier hors-taxes et les loyers perçus sont également HT. Au moment de la signature du bail commercial, vous pouvez connaître de façon précise le loyer que vous allez percevoir et les garanties qui s’en suivent. 

Qu’en est-il des démarches pour la déclaration LMNP ?

En ce qui concerne la déclaration LMNP, vous pouvez la voir avec Décla. Si vous êtes sous le régime micro BIC (revenus locatifs n’excédant pas les 72 600 € par an), vous devez remplir le formulaire n° 2042 C- PRO pour effectuer la déclaration de vos revenus. Si vous choisissez de déclarer vos revenus locatifs sous le régime réel simplifié, vous aurez à remplir deux formulaires à savoir la déclaration du résultat n° 2031-SD et le formulaire 2042 C-PRO. Bien qu’il soit possible de réaliser ses déclarations soi-même, il est conseillé de se faire accompagner par un expert-comptable pour éviter les erreurs. N’oubliez pas d’ajouter les annexes dans votre déclaration sous le régime réel simplifié. Il s’agit entre autres du bilan mentionnant les créances et les dettes de clôture de l’exercice, du compte de résultat simplifié, du tableau des immobilisations et des amortissements, du relevé des provisions et des amortissements dérogatoires et les déficits de portable, etc.

Partager :