Lancer son business en ligne en étant règlementaire

11
Partager :

Internet a beaucoup évolué depuis le début de ce millénaire. Force est de constater que la majorité des gens ne peuvent plus vivre sans être connectés à internet. En effet, vous pouvez y trouver tout ce dont vous avez besoin au quotidien. Toutefois, comme tout type de progrès a sa part d’inconvénients, les internautes peuvent se mettre en danger en surfant sur le web. En effet, des personnes malhonnêtes peuvent collecter des données personnelles et les utiliser à des fins peu scrupuleuses. La RGPD a été mis en place pour cadrer et limiter la collecte de données personnelles des utilisateurs d’internet.

Le RGPD, une liste de règlements à s’accorder

Le RGPD ou Règlement Général sur la Protection des Données est un ensemble de textes qui réglementent l’utilisation des données de façon uniforme sur tout le territoire européen. Il figure dans la loi française, régissant la collecte d’informations et l’utilisation des données en France. Les développeurs de site internet doivent alors s’assurer que leurs œuvres soient mises en conformité par rapport à cette nouvelle base juridique.

Lire également : Pourquoi recourir aux services d’une agence de marketing digital ?

L’impact du RGPD site internet

En général, les sites internet imposent aux utilisateurs leurs différentes politiques de confidentialité et se servent de leurs données personnelles, sans que ces derniers ne s’en aperçoivent. La CNIL définit les données personnelles comme toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable. Ces informations peuvent être le nom, les prénoms, adresse et même d’autres informations à caractère personnel comme le numéro de sécurité sociale et les mots de passe. En effet, cela pourrait aller à l’encontre de la protection de la vie privée des internautes. De ce fait, l’Union européenne a établi un nouveau règlement pour renforcer le droit des internautes concernant le traitement des données. Pour avoir plus de détails sur le RGPD site internet, pensez à faire appel à des prestataires de services experts en développement web.

Les points nécessaires pour être conforme aux RGPD

Il y a quelques critères que vous devez respecter si vous avez un site internet. Votre activité sera plus légale en vous y conformant.

A lire en complément : Newsletter WordPress : qu’est-ce qu’une newsletter ?

  • Mettez en évidence l’identité du responsable de traitement des données. Cela permettra aux visiteurs de savoir à qui ils ont affaire.
  • Mentionnez les catégories de données personnelles collectées. En effet, en faisant cela, vous montrerez une certaine transparence et les internautes auront confiance en votre site.
  • Exposez les utilisations futures des données : effectivement, les données que vous collectez vous serviront à quelque chose. Il est alors impératif que vous exposiez les finalités de cette collecte comme pour faire des prospections commerciales ou tenir informés vos clients en leur envoyant des newsletters.
  • Énoncez les destinataires des données : dans le cas des sous-traitants, ils doivent préciser les entités auxquelles ils doivent transmettre ces données personnelles.
  • Les sites internet doivent avoir un registre des données traitées et respecter le droit des personnes à vouloir les supprimer si besoin est.

Les avantages du RGPD

Grâce au RGPD, les utilisateurs sont de plus en plus maîtres de leurs actions. Ils peuvent donner ou non leur consentement. Par exemple, ils peuvent refuser ou accepter comme bon leur semble les cookies qui traquent leur adresse IP à différentes fins. Ce nouveau règlement exige aussi de la part des sites internet, la mise en évidence de la durée de conservation des informations personnelles. Un site internet conforme au RGPD doit également permettre au visiteur de disposer du droit d’opposition si la politique de confidentialité ne lui convient pas.

Autres informations utiles

Dans le but d’assurer la sécurité des internautes, le RGPD s’oppose au transfert de données en dehors du territoire européen. Toutefois, il existe quelques pays qui font exception à cette limitation comme la Norvège. Enfin, ce règlement est principalement relatif à la loi française de l’informatique et liberté de 1978. Il consiste à rendre les structures qui travaillent à partir de la collecte de données personnelles, plus responsables.

1

Partager :