Comment fonctionnent le bitcoin et la blockchain ?

7
Partager :

Les cryptomonnaies prennent de plus en plus de l’ampleur et deviennent quasi incontournables. Le bitcoin est la crypto-monnaie la plus connue actuellement et elle utilise une technologie révolutionnaire dénommée blockchain. Pour pouvoir l’utiliser, il faut maîtriser au préalable son fonctionnement. Cet article vous présente le fonctionnement du bitcoin ainsi que celui de la blockchain. 

Le bitcoin

Cette crypto monnaie utilise la cryptographie asymétrique ou par clés publique et privée.  Elle est stockée dans un portefeuille numérique sur un téléphone portable ou un ordinateur. Ainsi chaque propriétaire de bitcoin a son solde rattaché à sa clé publique. Il peut envoyer ou recevoir des bitcoins à d’autres.

A lire également : Comment faire de largent avec 100.000 euros ?

Un utilisateur A, qui veut transmettre des bitcoins à un utilisateur B doit signer une transaction avec sa clé privée. Ensuite il la diffuse sur le réseau et ce dernier après avoir identifié sa signature va créditer l’adresse de B. Toutes les transactions effectuées sont maintenues sur une liste publique par le réseau de nœuds Bitcoin. Cela empêche de transmettre des fonds déjà utilisés, car cette liste est vérifiée avant toute transaction.

 Si vous êtes un nouvel utilisateur, vous devez choisir un portefeuille numérique et l’installer sur votre mobile. Ce portefeuille vous créera une adresse Bitcoin et c’est celle-ci que vous communiquerez à vos connaissances pour des paiements. Grâce à votre portefeuille vous pourrez créer autant d’adresses que vous voulez. Vous pourrez aussi faire des transferts si vous connaissez l’adresse bitcoin du destinataire.

A voir aussi : Quelle société pour investissement immobilier ?

La blockchain

Le réseau bitcoin repose sur un journal de transactions partagé et public appelé blockchain ou chaine de blocs. Comme précisé plus haut, toutes les transactions confirmées sont maintenues sans exception. La blockchain est donc consultée pour chaque nouvelle transaction de bitcoin. La chaîne de blocs est protégée par la cryptographie afin d’assurer son intégrité et son ordre chronologique.

La blockchain inclut donc les transferts de valeur entre les adresses bitcoin. La clé privée est une information secrète pour chaque adresse bitcoin conservée par le portefeuille. Lors d’un transfert, cette clé est utilisée pour signer la transaction afin d’empêcher toute modification après émission. Cela permet aussi de connaître la provenance  des fonds.

Le minage est le procédé par lequel les transactions sont confirmées par le réseau. Il protège la neutralité du réseau et impose un ordre chronologique à la blockchain. Il permet aussi aux ordinateurs appartenant au réseau d’être en accord sur l’état du système. La blockchain est tout un ensemble de blocs dans lesquels les transactions sont incluses pour être confirmées.

Un bloc est ajouté environ toutes les 10 minutes à la blockchain grâce au minage. Ces blocs doivent correspondre à des règles cryptographiques strictes vérifiées par le réseau. Ces règles empêchent la modification des blocs précédents afin de conserver la logique pour les blocs à venir. Il est impossible d’ajouter, de supprimer ou de remplacer le contenu des blocs une fois qu’ils sont dans la blockchain. Ce sont tous ces éléments qui font que la blockchain ne peut être contrôlée par un individu.

 

Partager :