Quelle assurance pour une voiture de plus de 10 ans ?

22
Partager :

Assurance tous risques, tiers, contrat intermédiaire, il n’est pas toujours facile de savoir quel contrat souscrire pour l’assurance automobile pour un véhicule de plus de 10 ans.

Voici quelques explications pour le voir plus clairement.

A lire également : Comment faire pour être un bon investisseur ?

Assurance automobile, quand passer à la tierce partie ?

Pour tous les conducteurs, l’assurance est obligatoire. En cas de manque d’assurance, le conducteur est passible d’une amende élevée (jusqu’à 3 5750€), qui peut être accompagnée d’une suspension du permis de conduire ou même de la confiscation de la voiture. Reste à savoir quel contrat choisir, en particulier pour l’assurance automobile depuis plus de 10 ans. En effet, pour un véhicule neuf ou neuf, il est fortement conseillé de souscrire une assurance auto tous risques. En cas de dommage, tous les frais seront couverts, ce qui peut aller jusqu’au remboursement complet du véhicule. Dans les années qui passent, la question se pose de savoir jusqu’où pour assurer une voiture tous les risques ?

Chaque année, à l’exception des véhicules collecteurs, la valeur d’un véhicule diminue. Il est donc important de savoir quand assurer votre voiture à la tierce partie, c’est-à-dire la garantie minimale qui permettra de compenser tout dommage causé à autrui. Le maintien d’une assurance tous risques pour un véhicule de plus de 10 ans n’est guère intéressant, car sa valeur est faible. Il est donc recommandé de connaître la valeur réelle de votre voiture pour savoir quand passer à la tierce partie.

A lire également : Quel apport pour être marchand de bien ?

Assurance tierce ne suffit pas nécessairement pour une vieille voiture

L’assurance pour une voiture de plus de 20 ans ou plus de 10 ans ne doit pas être excessive en termes de valeur marchande du véhicule. Néanmoins, une assurance automobile de seconde main au tiers, c’est-à-dire le minimum, n’est pas toujours conseillé. Il peut être intéressant pour le titulaire de l’assurance automobile de souscrire une couverture supplémentaire comme le vol, incendie ou bris de glace. De nombreux assureurs proposent ainsi des formules intermédiaires entre tous les risques et le tiers, y compris la possibilité d’indemnisation en cas de lésion corporelle, même en cas d’accident responsable.

Un autre point important à considérer est le fait qu’un vieux véhicule peut avoir de la valeur. Certains sont très appréciés par les collectionneurs et valent parfois plus cher que vous pourriez imaginer, surtout s’ils sont en bon état. Par conséquent, l’assurance minimale pourrait être une erreur. Il est donc nécessaire de vous poser plusieurs questions de base avant de savoir quand déplacer votre voiture à l’onon tiers.

Partager :