Jeune conducteur : quelle est la meilleure option pour une assurance auto pas cher ?

36
Partager :

Lorsque l’on vient de décrocher son permis, il nous tarde de pouvoir enfin prendre la route au volant de notre propre véhicule. Si la grande majorité des jeunes font leurs premières armes sur la route au volant de la voiture de leurs parents, quelques-uns ont mis assez d’argent de côté pour pouvoir se faire plaisir et s’offrir une auto rien qu’à eux, à moins qu’il ne s’agisse là d’un cadeau de Papa et Maman. Toujours est-il qu’il va leur falloir assurer cette automobile dans la mesure où la loi impose l’assurance pour tout véhicule à moteur, et ce, qu’il circule régulièrement ou soit remisé au garage.

Les jeunes disposant généralement d’un budget limité, nous avons choisi de dédier cet article aux façons dont ils vont pouvoir obtenir les meilleurs tarifs en matière d’assurance et pouvoir ainsi prendre la route en toute sécurité, mais sans avoir grévé leur budget pour autant.

A lire aussi : Pourquoi passer par un courtier en assurance ?

Le cas particulier du jeune conducteur

Il faut déjà savoir qu’à la base, jeune conducteur n’est pas la situation idéale pour avoir une bonne assurance auto pas cher. En effet, les compagnies d’assurance considèrent que votre inexpérience joue en votre défaveur. Elles vous chargent même d’une majoration. Deux choses sont cependant importantes à savoir : certaines assurances ajoutent, de plus, une surprime, et cette surprime sera bien inférieure si vous avez obtenu votre permis en ayant pratiqué la conduite accompagnée.

A lire également : Quelle est la seule assurance obligatoire ?

Il n’en reste pas moins que l’assurance représente un poste de dépense important lorsque l’on vient d’avoir son permis.

Comment économiser sur son assurance auto ?

Il existe de nombreux petites astuces pour faire en sorte de faire baisser la note. Nous allons détailler les principales afin que vous puissiez vous y retrouver.

Opter pour une formule au tiers

Le tiers, en matière d’assurance auto, c’est un peu le minimum d’assurance qui soit exigé par la loi. Il ne couvrira, comme son nom l’indique, que les dommages et les dégâts occasionnés à un tiers en cas d’accident responsable, que ce tiers soit un piéton, un cycliste ou un autre automobiliste. Rien de ce qui vous arrivera à vous ainsi qu’à votre véhicule ne sera pris en charge par votre assureur.

Faire le choix de la voiture d’occasion

Idéalement même, nous vous recommandons de rouler dans un véhicule qui n’a que peu de valeur. Non seulement cela validera le choix du tiers dans la mesure où il risquerait, en cas d’accident, d’y en avoir pour plus cher de travaux de réparation que de voiture. Mais aussi, l’assurance prenant en compte le type de voiture que vous conduisez, vous pourrez opter pour une formule intermédiaire sans pour autant gonfler votre budget.

Essayez d’évaluer les kilomètres parcourus à l’année

Nous vous l’accordons, cela n’a rien d’évident lorsque l’on débute, mais vos parents peuvent vous y aider. En effet, que vous soyez encore scolarisé ou déjà en poste, quantifier les kilomètres parcourus au titre de vos déplacements journaliers ne devrait pas poser trop de problème.

Vous n’aurez alors plus qu’à faire votre choix d’assurance en fonction du budget que vous êtes prêt à y allouer.

Partager :